Le “mouvement” du 14 juillet? Un flop retentissant

Tout était parti d’un appel lancé le 12 mars 2014 par Eric Fiorile, gourou fantomatique  du petit business minable de la ” démosophie “, une personnalité proche de l’extrême droite, soutien de Dieudonné, pour ensuite être rejoint par une bonne partie de la fachosphère: Vous l’ignoriez sans doute mais ce matin, cette petite amicale d’illuminés s’était donnée rendez-vous à 10 heures place de la Concorde à Paris (ainsi que dans différentes autres villes de province), même si le point de rassemblement avait donné lieu à une guerre des ego, un grand classique de l’extrême droite puisque cette dernière n’est pas un nuage homogène mais une somme de petites églises en lutte pour l’hégémonie au sein du ” mouvement “.

L’objectif? Un coup d’Etat, rien que ça.

Certains collectifs Anonymous, très largement irradiés par la propagande fasciste, avaient eux aussi relayé des clips de propagande au sein desquels on retrouvait toute la panoplie des conspirationnistes (pensée magique, le délire grotesque sur les chemtrails, antisémitisme, négationnisme, nationalisme, réécriture fiévreuse de l’Histoire, manipulation de grands mythes, mensonges éhontés, etc,…) dont l’un d’eux avait été vu plus d’un million et demi de fois sur les réseaux sociaux.

anonymous

Un certain Jean-Paul, porte parole du ” mouvement ” du 14 juillet, avait déclaré à l’antenne de la radio conspirationniste Ici et Maintenant qu’il faudrait deux millions de personnes pour que leur plan fonctionne!

Le cryptofasciste Sylvain Baron, jamais à court d’une pitrerie bien brune, avait quant à lui déconseillé de se rendre à la Concorde et élaboré seul depuis chez lui, un plan de bataille pour prendre l’Assemblée, rien que ça, sans toutefois gêner le défilé car « ce serait très mal perçu par nos combattants qui auront répété longtemps leur marche pour ce grand jour. » Un vrai rebelle, on vous dit !

2015-06-14_baron_asemblée
Heureusement que le ridicule ne tue plus depuis bien longtemps car cette journée, ode au militarisme cocardier, aurait fait un carnage.

 

Le bilan? Une vraie-fausse révolution, propre au fascisme, qui aura finalement mobilisé entre 150 et 250 illuminés ce matin, en voici quelques images.

14-juillet_1
Un salut qui ne détonne pas vraiment au sein de ce “mouvement”.
14_juillet_2
Les masques Anonymous étaient de sortie tout comme les smartphones pour ces “militants” aliénés du fascisme, probablement très impressionnés de voir pour la première fois un cordon de CRS de si près.
14_juillet_3
Le profil type du manifestant? Une sorte de “Manif pour Tous” de trentenaires bien blancs.

Un flop retentissant.

Et à Strasbourg?

14_juillet_6“Ils ont peur”, cela ne fait aucun doute, le pouvoir bourgeois a dû être tétanisé par la balade citadine de ces grands allumés mystiques.

14_juillet_5
Dieudonné appelle régulièrement l’armée et la police à faire un putsch, c’est aussi comme cela que l’extrême droite peut arriver au pouvoir.

 

Le fascisme, comme le conspirationnisme, donnent l’illusion d’une révolution réussie sans avoir à se remettre en question soi-même ainsi que le monde d’exploitation en chaîne que nous souffrons et qui nous profite à la fois. C’est une vraie-fausse révolution pour ceux qui ne veulent surtout pas de Révolution.

Un ” mouvement ” jouant dans le camp de l’ordre en place et du capitalisme, un ” mouvement ” immobile, une farce fascisante qui n’aura finalement mobilisé que quelques dizaines d’éléments aliénés accompagnés d’une petite bourgeoisie instigatrice décontenancée par la crise systémique du capitalisme.

Nul n’est capable de prévoir à l’avance quand survient une Révolution. Il n’est pas possible de décider de sa date puisqu’elle survient précisément quand les classes possédantes et les sous-classes dominantes ne s’y attendent pas.

Tout le monde connaît la Révolution de 1789. Mais avez-vous entendu parler de celle de 1848? De celle de 1870 à Lyon? De celle de 1871 à Paris et dans plusieurs autres grandes villes de France? Avez-vous entendu parler de la période révolutionnaire de 1917 à 1923? De la réalité des grèves générales de 1936? Avez-vous tiré les enseignements de Mai 68?

En réalité et si l’on ne doit s’intéresser qu’à la France, on se rend compte qu’elle est beaucoup plus souvent révolutionnaire qu’on le croit.

Si Révolution il y a, c’est face à l’Etat et à son émanation fasciste qu’il faudra la faire et soyez-en assurés, nous serons autrement plus nombreux que cette minuscule bande de débilos!

 

Les Enragé-e-s

 

 

La plupart se sont bien évidemment faits serrer et ont eu l’immense privilège de faire un tour dans le bus de leurs potes CRS. 11756539_10204890421082059_1314681439_n

 

Une réflexion au sujet de « Le “mouvement” du 14 juillet? Un flop retentissant »

Les commentaires sont fermés.