« Il va falloir vous y habituer, papa m’a tout expliqué, c’est ça le capitalisme! »

A l’occasion d’une classe verte, une institutrice se retrouve en rase campagne avec 10 élèves de CM2.

Elle convoque les enfants et leur donne le programme. Ces derniers vont devoir collecter par leurs propres soins les différents aliments qui composeront le repas du midi.

Elle demande à l’un d’eux : « Louis, comme tu es le meilleur de la classe et étant donné que tu es celui qui possède le sac le plus robuste et le plus grand, c’est toi qui va être chargé de guider tes camarades de classe tout au long de cette matinée et de récupérer les tomates, la salade, les fromages de chèvre, les petits pains. »

La matinée passe. Louis, trop occupé à collecter et à guider les enfants, en oublie de les aider. Certains marchent des kilomètres en plein soleil, usant leurs chaussures et leur énergie. Tous finissent par rapporter les victuailles et parviennent à élaborer 10 repas.

C’est alors que Louis s’adresse à ses camarades de classe :

« Sans moi, jamais vous n’auriez pu retenir la liste des aliments. Sans mon sac, jamais vous n’auriez pu les porter. Sans les consignes que m’a données la maîtresse, jamais vous n’auriez pu trouver. Sans moi, vous ne mangiez pas. »

Ainsi, fier de sa démonstration, il attrape trois repas et les distribue à cinq enfants.

Puis il s’empare d’un repas et le fait passer à trois autres enfants en les sermonnant longuement sur le fait qu’ils auraient pu marcher plus vite.

Il se tourne enfin vers le dernier et lui explique qu’aujourd’hui, il ne mangerait pas, que s’il continuait à tirer au flanc ainsi, la prochaine fois, ce serait la porte.
« Il y en a des milliers qui aimeraient être à ta place! » lui lance-t-il froidement.

C’est alors que Louis attrape les 6 derniers repas, les garde pour lui dans le but avoué de s’en goinfrer et s’écrie :

« Il va falloir vous y habituer, papa m’a tout expliqué, c’est ça le capitalisme! »

 

Les Enragé-e-s

 

c_est_ça_le_capitalisme_les_enrages