À propos

Les Enragés, groupe de révolutionnaires radicaux qui revendiquèrent l’égalité civique et politique mais aussi sociale pendant la Révolution française.

Notre page facebook => https://www.facebook.com/LesEnrages

Nous sommes un collectif de citoyens qui prenons sur notre temps libre pour alimenter ce site en contenu.

Le but de ce site est une déconstruction sans concession du réel capitaliste et un renversement de l’hégémonie culturelle de la bourgeoisie.

C’est un site révolutionnaire, un site anticapitaliste.

Nous entendons faire en sorte que ce site reste révolutionnaire et c’est ainsi que nous vous appelons à l’autodiscipline.

Nous ne sommes pas en capacité de mettre en place une modération où nous pourrions recadrer individuellement chaque personne.

Merci de le comprendre.

Conspirationnisme, fascisme, nationalisme, conservatisme, réaction, confusionnisme, xénophobie, sexisme, homophobie, misogynie, misanthropie, cléricalisme, obscurantisme, ethnocentrisme, violence, incitation à la haine mais aussi défaitisme, tout ceci n’a pas sa place ici.

Il n’est pas possible de se servir de l’audience de ce site pour assurer ses promotions personnelles. Oui, nous sommes horriblement méchants, on le sait ;o)

Ce site n’est pas destinée à servir de support à quelque parti électoraliste que ce soit.

Nous appelons la part très minoritaire d’intervenants à poster avec parcimonie et à rester dans le sujet de chaque publication.

Nous n’attendons pas que vous parliez de vous mais de nous tous.

Nous savons bien que ce n’est pas simple car la société de marché est un peu le royaume du « Moi je » ou plutôt du « Moi J’aime » comme sur facebook, mais nous sommes sûrs que vous êtes capables de faire un petit effort, au moins sur cette page.

Nous sommes bénévoles, indépendants de toute organisation, de toute entité privée ou publique, de toute église, de toute sphère associative.

Nous n’avons pas une disponibilité infinie. Ainsi, nous ne pouvons à la fois produire des contenus, être réactifs dans la diffusion d’information, alimenter, prolonger en temps réel nos publications et nous perdre dans des débats abscons avec des personnes qui visiblement ne souhaitent ni la révolution, ni l’émancipation de tous, ce qui est la même chose.

Nous avons donc décidé, d’un commun accord, de ne plus perdre notre temps avec la minuscule minorité de chipoteurs et autres éternels ronchons. Nous avons vu trop de sites, trop de mouvements se faire plomber par ces commentateurs professionnels qui se regardent écrire.

Nous ferons tout pour garder notre objectif ici.

Nous savons que nos productions sont diffusées et reprises bien au-delà de ce site, par courriels, par blogs, sur les forum.

Copiez, partagez, diffusez tout ce que bon vous semble, ce site est fait pour cela.

Nous appelons les simples lecteurs à s’abonner à ce site.

Nous appelons nos abonnés à faire connaître ce site autour d’eux.

Nous appelons enfin nos lecteurs à prolonger dans le réel les informations et idées qu’ils récoltent sur cette page, car c’est seulement de cette façon que nous œuvrerons pour l’émancipation de tous et de toutes.

Sur le site des Enragé-e-s, on ne s’indigne plus, on se révolte!

L’indignation est le contraire de la révolte.
L’indignation se positionne sur place, elle se contente d’extérioriser une intériorité.
Elle ne chamboule rien, l’indignation est un simple cri.
« Nul ne ment autant qu’un homme indigné » écrivait Nietzsche.
L’indignation n’est pas une réflexion, elle est une réaction, un réflexe.
Elle en reste à la manifestation en se privant d’analyser les causes profondes.
L’indignation déplore mais ne comprend pas.
L’indignation n’est pas action, elle est compromission.
Elle n’émancipe pas, elle disculpe.
L’indignation n’est pas altruiste, elle est égoïste.
Elle est la marque de fabrique de ceux qui s’accrochent désespérément à un monde en train de mourir.

Ce site ne dénonce rien, il déconstruit.
Il déconstruit les certitudes, les idées prémâchées, la pensée hégémonique bourgeoise.
Il est là pour décomplexer la parole anticapitaliste.
Il offre des armes qui sont des idées, des mots, des documents, une culture de combat et contestataire.

C’est un site révolutionnaire.

Les solutions seront collectives et passent par une prise de conscience collective.
C’est-à-dire que tout un chacun soit bien persuadé que l’on ne pourra régler durablement la conjonction unique de crises majeures – crise économique, crise sociale, crise démocratique, crise sanitaire, crise écologique, crise éthique, crise du logement, crise du productivisme, crise de la liberté de la presse, etc,… – que par l’unité de chacun et de chacune.

Par l’unité de tous.

Ce site a pour but de permettre aux conflits sociaux majeurs au devant desquels nous allons d’aller au bout, c’est-à-dire d’abattre la position sociale de la bourgeoise.
Bourgeoisie qui nous a volé le bénéfice de la Révolution française depuis un peu plus de deux siècles.
Nous avons abattu la position des rois, il fallait le faire.
De sujets nous sommes passés à citoyens.
Nous avons gagné l’égalité des droits mais uniquement des droits.
Sans l’Égalité, l’égalité des droits n’est rien.

Nous ne sommes pas des prêtres, nous n’avons pas de vérité révélée à offrir.
Nous sommes de simples citoyens, ni meilleurs, ni pires que les autres.
Nous ne sommes mandatés par personne ce qui nous oblige à ne donner aucune consigne.
Nous savons juste que celles et ceux qui seront parcourus par toutes ces belles idées sauront en faire quelque chose le moment venu.

Dans les collectifs de galériens. Dans la rue. Dans le concret.

Merci à tous et à toutes de votre confiance et révoltez-vous, vous aussi!

Les Enragé-e-s

Laisser un commentaire

Le capitalisme nous affame, bouffons-le !