Des flics bientôt tatoués ACAB?

C’est en tout cas la question que l’on peut se poser puisque selon un communiqué en date du 8 juillet, le syndicat Unité SGP Police-FO a obtenu, le 17 juin, en comité technique, l’autorisation pour les policiers de porter barbe et tatouages.

Alors bien évidemment, dans un pur esprit bourgeois, les apparences et elles seules seront sauves puisque les tatouages ne devront pas comporter de caractère raciste, politique, religieux ou xénophobe.

10385289_313073978859181_7667720559901716779_nPour une profession au sein de laquelle, selon le Cevipof, 37% des effectifs avouent voter pour le parti fasciste français subventionné, le Front National et où plus globalement, plus de 85% d’entre eux votent à droite, l’inspiration sur le choix des motifs pourrait bien frôler la panne sèche.

64222_220224741477439_380334677_n

Pourquoi ne pas se faire tatouer un ACAB?

 

7918036964_202098ff02_z

Connaissez-vous la signification exacte d’ACAB, de quoi il est l’acronyme?

Nul ne sait vraiment même si nous avons une petite idée sur la question. C’est pourquoi, nous avons émis plusieurs hypothèses que nous tenions à vous soumettre, à commencer par celle, selon certaines sources autorisées en tout cas, qui serait la plus plausible et qui concerne l’animal de loin star incontestée d’internet et des réseaux sociaux, le chat.

BZmERdGIIAA0sFI

All Cats Are Beautiful = Tous Les Chats Sont Magnifiques

 

Et c’est vrai qu’ils sont magnifiques, ces chats qui nous réveillent à pas d’heure, qui bousillent le canapé de leurs coups de griffes gracieux, qui pissent dans des endroits toujours plus improbables, qui explosent des verres sans jamais être foutus de prononcer un seul mot d’excuse, contrairement aux flics, qui eux aussi ne servent à rien, les chats, eux, on les aime bien.

c8f5e74a17f88ebf902942499d889fed

Mais pourquoi ça devrait servir à quelque chose un chat? Vous servez à quoi vous?

182995_10201150742676422_1351253025_nAprès sa domestication il y a près de 10.000 ans au Moyen-Orient au but de protéger les cultures des rongeurs, célébré plus tard en Egypte, le chat n’a pas choisi de naître chat tout comme nul n’a choisi de naître tout court.

1477951_560199890735086_124587810_nLe sens de la vie du chat, c’est l’humain qui lui en a trouvé un. Le sens de la vie de l’humain, c’est le capitaliste qui s’est empressé de lui en trouver un dès le lundi matin, huit heures.

ebce75252402a24b6adb527cf393e514Et oui, au sein d’une économie de marché, c‘est la totalité de notre existence qui est assignée à la fonction production de biens et de services. C’est la découpe du temps quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, annuelle qui conditionne entièrement nos vies à la production et ce au but d’engraisser la classe parasite, la bourgeoisie.

1379624_223760774457169_1689719079_n

Et les flics dans tout ça, ils ne produisent rien donc ils ne servent à rien?

10582225_702005716561808_230092401_n                                             Nous y reviendrons plus bas.

Passons maintenant aux autres hypothèses sur la signification de ACAB même si la plupart, à l’exception peut-être de l’une d’entre-elles, ne nous semblent pas très sérieuses. Quoique.

all-colors-are-beautiful-T-ShirtsAll Colors Are Beautiful = Toutes les Couleurs Sont Magnifiques

 

c415866c58023815d8b06ce39df35f71All Cows Are Beautiful = Toutes les Vaches Sont Magnifiques

 

1911655_705884539498659_6725443414541789415_nAll Cops Are Bastards = Tous les Flics Sont des Bâtards

Comment comprendre ici le mot  » Bâtards « ? S’agit-il d’une injure à caractère patriarcal désignant  et dépréciant un enfant qui serait né d’une union illégitime?

1378331_219388778227702_91726451_nOu bien faut-il comprendre le mot dans le sens traîtrise à sa classe puisque les flics sont des prolétaires qui ont pour ordre et fonction d’opprimer  et de réprimer les prolétaires, ce qui expliquerait à la fois son caractère essentialiste et politique?

12009606_10207963086225184_5139756061316639127_n
« La violence de la police n’est pas un accident »

Police dont la fonction est de protéger les possédants, les rentiers, le patronat, l’État.

1962879_265078573658722_1908782091_n

Revenons quelques instants sur une information qui aura échappé à beaucoup et qui fait suite à la diffusion sur la toile d’une vidéo mettant en scène l’arrestation violente d’une femme par la BAC (brigade anti-criminalité) de Nancy, vidéo qui provoqua une énorme vague d’indignation.

2015-09-29_133806Au sein de cet article que vous pourrez retrouver ici, le caractère de classe de la Justice apparaît clairement pour ce qu’il est.

2015-09-29_134556Oui vous avez bien lu. Des cow-boys (All Cows Are Beautiful) de la BAC se mettent à trois pour violenter une personne et le  » déferlement de violence  » viendrait de la part de ceux et celles qui ont été scandaliséEs, révoltéEs par cette violence!

aaaaaaaaaaaaaa-vachesL’article de l’Est Républicain, comme la police, poursuit:

2015-09-29_134718Rendez-vous le 15 octobre pour connaître l’issue de cette mauvaise blague.

 

Les Enragé-e-s

 

tumblr_mghvlcK6dJ1qiz3j8o1_500 (1)

6877777N’oubliez jamais, le droit de se taire est un droit fondamental. N’avouez rien.

 

Et vous, vous savez ce que cela veut dire, ACAB?

1465375_231534280346485_1724631333_n

10407537_405322896316533_4545039734515348182_n10258607_285808078252438_2838690561154866070_n10999498_402148809967275_6777535276195423908_n12027626_514962882019200_3240863729421257622_n11403130_474408652741290_3163990880467029139_ntumblr_mzhsnvLkOt1tp0drlo1_1280UAT-Graffiti-crew-ACABacab_tag_graphvice_radikale_linke_02bildschirmfoto_2012-12-18_um_13.14.502845942-acabACAB_stadegraffiti-all-cops-are-bastardsDSC013914900504092_1f5d360487_b

 

 

 

 

 

 

 

tumblr_mro9nmTUMK1rd3fj7o1_250

Les ami-e-s de la CNT Metz ont besoin de nous!

Le lundi 23 mars, à 4h30 du matin, le local syndical de l’Union des Syndicats CNT de Moselle, situé 5 place des charrons à Metz, fut sauvagement vandalisé par deux individus équipés d’une masse, tel que l’ont décrit les habitants du quartier, la vitrine du local fracassée, le bâtiment recouvert des inscriptions « GUD » et de nombreuses croix celtiques, ne laissant aucune ambiguïté sur le caractère politique et fasciste des faits.

29 septembre 2015

NOUS LANÇONS ICI UN APPEL URGENT ET SOLIDAIRE

Nos camarades  de Metz ont besoin de nous tout-e-s. On sait bien que c’est facile pour personne, que les fins de mois sont parfois interminables. Mais il nous reste peu de temps pour changer la vitrine.

Capituler ici par défaut de solidarité, ce serait offrir une victoire aux fascistes et ça, il n’en est pas question!

Nous lançons notre appel bien au-delà des sensibilités libertaires.

La guerre d’intimidation de l’extrême droite dans la rue est l’affaire de tou-te-s, tout comme sa riposte populaire.

On compte sur vous pour le diffuser au plus large et, si vous le pouvez en tout cas, une participation, même très modeste, serait vraiment importante.

Les Enragé-e-s

 

=> LA CAISSE DE SOLIDARITÉ EST ICI <=

 

2015-09-29_000700

Nous rappelons à ce titre que le GUD, Groupe Union Défense, organisation étudiante de l’extrême droit radicale (qui a notamment compté dans ses rangs certains proches collaborateurs du FN à commencer par Frédéric Chatillon) avait déjà fait parlé de lui ces dernière années du côté de l’Université de Lorraine et de Nancy, réitérant à plusieurs reprises propos racistes, dégradations à portée discriminatoire et agressions à caractère homophobe.

Une nouvelle fois, ce n’est pas un hasard si c’est la CNT, en tant que syndicat de travailleur.se.s engagé dans toutes les luttes sociales, qui a été la cible de tels actes. En effet, le projet de société défendu par l’extrême droite – qu’elle soit légaliste comme le FN, ou ultra violente comme le GUD, les identitaires, ou autres groupuscules nationalistes qui se félicitent aujourd’hui des votes pour le Front National – est bien totalement opposé aux intérêts des classes populaires. A l’heure ou l’austérité et les politiques libérales s’attaquent à nos conditions de travail et aggravent la précarité de toutes et tous, ce n’est pas par hasard si l’extrême droite s’en est prise ce lundi au local de notre syndicat qui chaque jour reçoit, défend et organise des salarié.e.s exploité.e.s, des précaires, des chômeur.se.s, des demandeur.se.s d’asile…

Ainsi, la CNT Moselle indique avant tout que si elle a été victime ce lundi 23 mars de cet acte de violence scandaleux, elle se satisfait de constater qu’elle apparaît clairement comme l’ennemi tout indiqué de ceux qui s’attaquent aux libertés, s’opposent sans cesse aux intérêts des plus défavorisé.e.s et rêvent d’une société dans laquelle régnerait l’injustice sociale et toutes sortes de haines : racisme, xénophobie, homophobie, sexisme, etc…

D’autre part nous précisons que malgré l’évidente tentative d’intimidation que constitue l’acte de ce lundi, lequel porte atteinte directement à la CNT mais également à l’ensemble organisations syndicales, politiques, associatives et militant.e.s du mouvement social, notre syndicat ne déviera en aucun du cap de la lutte des classes. Plus que jamais, et tel que le démontre le résultat du premier tour des élections départementales, ce n’est pas dans les urnes mais bien dans les luttes sociales que toutes et tous – que nous nous soyons déplacés pour voter ou que nous ayons fait le choix légitime d’une l’abstention contestatrice – nous pourrons faire barrage au fascisme.

CNT UD57

 

le-local-de-la-confede-ration-nationale-du-travail-place-des-charrons-a-ete-vandalise-photo-maury-golini

2015-09-29_000445

ON COMPTE SUR VOUS!

 

En complément:

Lorsque Chomsky explique que le pouvoir du nazisme a été construit avec des « mots simples » diffusés par le « ministère de la Propagande » (donc après 1933) et qu’il s’agissait pour Hitler de « terroriser l’opinion » en jouant sur des « sentiments et des peurs », il passe sous silence ce qu’ont été les activités concrètes du NSDAP et des SA durant les années précédant la nomination de Hitler au poste de chancelier en janvier 1933 : attaque de meetings des partis communiste et socialiste, meurtres de militants de gauche, attaques de syndicats et de locaux militants, recrutement de dizaines de milliers d’hommes de main, formation de corps paramilitaires, noyautage des syndicats, de la police et de l’armée, tentative de putsch, etc.

Chomsky passe également sous silence ce qui s’est passé durant l’année 1933 et qui ne peut se réduire à quelques techniques habiles de conditionnement des esprits : création du camp de concentration de Dachau, autodafés de livres, attaques contre des magasins juifs, interdiction des partis politiques, généralisation des actions violentes et criminelles des SA, etc. Ceux qui croient, comme Chomsky et ses disciples dans ce film, que le nazisme a réussi à s’imposer à la population allemande principalement parce qu’il aurait mené une propagande habile inspirée des techniques de la communication publicitaire américaine feraient bien de lire les écrits de Daniel Guérin – un communiste libertaire, d’ailleurs : Fascisme et grand capital et La peste brune.

Cela dit, on comprend que Chomsky et ses disciples actuels sous-estiment le pouvoir de la violence réelle des nazis, leur rôle foncièrement anti-ouvrier et anti-révolutionnaire, leur fonction d’agent de destruction physique et matérielle du mouvement ouvrier le plus important d’Europe, et qu’ils surestiment le pouvoir symbolique des médias de l’époque, même si cela les conduit à une analyse complètement anachronique. En effet, une telle opération intellectuelle fondée sur l’escamotage des mécanismes réels du nazisme correspond à une vision du monde et à une sensibilité très actuelles.

Chomsky et ses disciples expriment en effet ce que pensent beaucoup de jeunes altermondialistes, gauchistes ou libertaires, qui aujourd’hui voient le fascisme ou le totalitarisme partout (cf. le ridicule « Sarkozy = Vichy 2 ») au point de banaliser totalement ces termes, et croient que la propagande médiatique serait toute-puissante au point de façonner la réalité sociale et les comportements sociaux. (…)

Sur le film « Chomsky et Compagnie » d’Olivier Azam

no-pasaran

 

Cause Animale Nord, racistes et méchants

C’est une vidéo d’une grande cruauté.

Un document au sein duquel vous allez découvrir des militants de l’association Cause Animale Nord se livrer à un enlèvement innommable, celui d’un chiot, compagnon d’une personne sans domicile fixe.

Les images se passent de commentaire.

 

La ligne politique de Cause Animale Nord n’est en revanche pas une découverte.

Son président, Antony Blanchard, s’était déjà illustré en janvier 2013 avec une lettre ouverte explicitement raciste que nous reproduisons ici:

2015-09-23_231352Lettre ouverte haineuse et délirante que son auteur avait fini par supprimer de la page.

Cause_Animale_Nord_raciste
La marque de fabrique de l’extrême droite, colporter des mensonges grossiers et fiévreux destinés à diffuser le poison nationaliste et raciste.

 

Association basée à Lille et à la ligne clairement problématique à plus d’un titre.

Nous vous invitons à parcourir cet article des Panthères Enragées qui, dès 2013, alertait sur la teneur raciste de cette association.  En voici un extrait:

Samedi 5 octobre 2013 avait lieu à Paris la Marche contre l’Exploitation des Animaux et de leurs Peaux, anciennement marche contre la fourrure. Financée par la FBB et soutenue par nombre d’associations problématiques tel que Cause Animale Nord (propos racistes et anti-Rroms), Animaux en Péril ou ALF-le film (proches Brigitte Bardot et Nathalie Krier) .

ginolin4

A l’issue de cette manifestation un village associatif place de la République regroupait plusieurs stands : ALF-le film, Animaux en Péril, Un monde Vegan, L214, 269 Life, Sea Shepherd, Société Vegane, etc … Une centaine de personnes circulaient encore entre les stands.

11665736_418565785020997_2197202248496003691_n
La militante néonazi Arduinna (Luna Stenfors), le président d’animaux en péril et Jérôme Lescure du CRAC.

Un groupe d’antifa a soudain aperçu Nathalie Krier se baladant tranquillement dans le village associatif sans que cela ne pose de problème à quiconque. Rappelons que Nathalie Krier, membre de la Fondation Brigitte Bardot et de feu 3ème Voie (groupe fasciste crée par Serge Ayoub dont elle est proche) avait défilé l’année dernière aux côtés de Section Défense Animale, groupe de protection animale crée par 3ème Voie avec Katya Veloso et Esteban Murillo, le meurtrier de Clément Méric.

nath_animaliste_Krier_3e_voie_ayoub_fasciste
Nathalie Krier, ou Nath animaliste et le groupuscule fasciste 3eme Voie, dissous depuis. A côté d’elle, Serge Ayoub et au dessus, Esteban Murillo, le meurtrier de Clément Méric.

 

Interrogé par le journal patronal metronews, Antony Blanchard – l’homme à la casquette blanche – se justifie :

 » En marge d’une manifestation pour le droit des animaux qui se tenait à Paris, samedi 19 septembre, une dame est venue nous voir (la femme blonde sur la vidéo, ndlr). Elle nous a dit qu’un Rom mendiant avait un chiot drogué avec lui. J’ai constaté de moi-même que le chien n’était pas dans son état normal.  »

Antony Blanchard ne s’arrête pas là et poursuit la justification du vol du chiot par des propos abjects et une nouvelle fois racistes  :  » C’est un fait que les Roms droguent leurs animaux et les vendent sur le trottoir. Certains mangent des chats.  »

La marque de fabrique de l’extrême droite, un empilage  minable de présupposés xénophobes et de mensonges éhontés.

12036811_174968492838130_100358804927345328_n
La fasciste Nathalie Krier en compagnie du président de Cause Animale Nord, Antony Blanchard.

 

Une version des faits qui n’est pas celle que nous avons pu consigner par le biais des deux témoignages suivants:

1443047637-commentaire-emeline

Quatre jours à peine après le rapt du chiot, celui-ci était proposé par Cause Animale Nord au prix de 195€

sdf.Cause_Animale_Nord

La xénophobie de Cause Animale Nord est bien présente sur sa page facebook, on peut y rencontrer notamment ce type de montage, repris depuis 269 life, organisation réactionnaire, opposée à certaines formes de respect des communautés (homosexuelles, trans…) et dans certains cas, contre le droit à l’avortement, citant ici la bible et ravivant les guerres de religion, c’est bien évidemment l’Islam qui est directement visé ici.

269life_bible_cause_animale_nord

On retrouve en outre sur la page de Cause Animale Nord toute la crème des réactionnaires, à commencer par la Fondation Brigitte Bardot, dont les liens avec le FN ne sont plus à démontrer, Paul Watson et Sea Shepherd, MagiCjack alias Maxime Ginolin ainsi que Mr Mondialisation, pour n’en citer que quelques-uns.

ginolin_cause_animale_nord
Maxime Ginolin, sous-chanteur conspirationniste et réactionnaire proche de l’extrême droite.

 

Suite à la diffusion de la vidéo qui soulève à l’heure actuelle une vague de protestations sur la toile, une pétition en ligne a été ouverte, nous en reproduisons ici un extrait:

 

Nulle part il n’est stipulé qu’ils sont en droit d’enlever sans préavis un animal, or c’est ce qu’ils ont fait en s’attaquant violemment à un SDF pour lui prendre son animal (un chiot), le 19 septembre dans le quartier de Châtelet à Paris.

Pour justifier cet acte d’une extrême violence, ils allèguent que ce SDF est un Rom, que l’animal était drogué dans le cadre d’un trafic, qu’il n’était ni vacciné ni identifié et encore moins nourri.

En date du 23 septembre, cet animal est proposé à l’adoption, au tarif de 195€, étrange pour un animal prétendument drogué, qui n’a toujours pas été vu par un vétérinaire.

Plusieurs personnes demandent des preuves (résultats prouvant que l’animal était drogué), des explications, ils reçoivent pour seule réponse des invectives.

Nous exigeons que cet animal soit rendu à son propriétaire avec dédommagements, si il est établi que l’association a outrepassé ces droits, ce que semble largement prouver cette vidéo jointe à la présente.

 

Al’heure où l’on écrit ces lignes, le dernier communiqué de Cause Animale Nord tentait d’intimider par voie judiciaire, toute opposition ou manifestation de colère consécutive à cet acte odieux.

2015-09-24_065225

Les Enragé-e-s

 

 

 

Faux-amis, les « nouveaux agitateurs sociaux »

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont fait Sciences-Po : ce sont les « nouveaux agitateurs sociaux », comme les a baptisés France Info.

bouffons_jeudi_noir

Ces entrepreneurs du spectacle militant chic et choc se bagarrent contre la vie chère, les stages-esclavage ou le manque de logements à coups de happenings télégéniques (pour lesquels on mobilise des bataillons de jeunes activistes). Leaders charismatiques des Désobéissants, de Génération Précaire, de Jeudi Noir, de Sauvons les riches ou de L’Appel et la Pioche, ils entendent « renouveler » les formes de lutte, car le syndicalisme à papa, c’est dépassé. «  Les syndicats ont une part de responsabilité terrible dans la crise qui les affecte, explique à France Info Manuel Domergue, le « communicant » de Jeudi Noir et Génération Précaire. C’est qu’ils sont souvent assez chiants, ils se renouvellent pas, ils sont vieux, ils sont pas drôles et souvent en plus ils perdent à la fin. […] Il faut mettre à leur décharge que c’est difficile d’avoir des modes d’action comme les nôtres quand on parle de sa boîte, quand on parle de son licenciement. C’est plus dur de façonner une médiatisation sur mesure, drôle et tout ça, quand on est en train de se faire virer de sa boîte. »

Trop sympa, Manuel, ton indulgence pour le prolo ignorant tout de la stratégie publicitaire. Mais même si on n’existe aujourd’hui que si on passe à la télé, tout le monde n’a pas forcément envie de tortiller du cul pour plaire aux journalistes. À moins de vouloir faire carrière…

©Francois Lafite/Wostok Press France, Paris 14/01/2015 Voeux de Europe Ecologie Les Verts avec le senateur Jean Vincent PLACE, l ancienne ministre Cecile DUFLOT et le porte parole Julien BAYOU.
©Francois Lafite/14/01/2015
Voeux de Europe Ecologie Les Verts avec Jean Vincent PLACE,  Cécile DUFLOT et le porte parole Julien BAYOU.

Car les médias les adorent, ces enfants terribles, anticapitalistes mais gentils. Et c’est vrai qu’elles ont de la gueule, leurs actions. Pique-niques récupérateurs dans les grandes surfaces, fiestas vengeresses dans des apparts que les proprios louent trop cher, squattage de bâtiments vacants pour y installer des sans-logis… Voilà qui attire la sympathie. Du coup, élus et ministres les pouponnent : Jeudi Noir bénéficie du soutien de plusieurs élus Verts, reçoit la visite de pontes PS ou NPA, et même l’appui du sénateur UMP Étienne Pinte. Son porte-parole, Julien Bayou, a participé avec d’autres à la Commission de concertation sur la politique de la jeunesse, une baudruche gonflée par Martin Hirsch. Pour quel résultat ? « Comme la quasi-totalité des membres de la commission Hirsch, Génération Précaire considère qu’il faut développer l’apprentissage et l’alternance. » Conscient d’avoir brassé du vide, Bayou ironise sur son blog : « Trente-deux ans d’échecs [depuis les stages exonérés du Plan Barre]. Cela force le respect. »

À ce train-là, en effet, on n’est pas près de sortir de la précarité. Sauf Bayou : pour lutter contre, lui et son pote Lionel Primault ont fondé une « agence de conseil en mobilisation et communication pour ONG et organisations d’intérêt général », comme le claironne leur profil fessebouc. Modestement nommée Primault & Bayou, elle est enregistrée comme entreprise de « création artistique » auprès de la fédération des Scops de la communication.

julien-bayou-porte-parole-d-europe_ecologie

La CGT-Cadres et Attac ont été leurs premiers clients. Le 28 mars 2009, dans le cadre d’une manif anti-G20, une plage de sable avec palmiers a été installée place de la Bourse, à Paris. Une action commanditée par Attac mais signée Primault & Bayou, qui ont répondu aux caméras depuis leurs transats. Quant à la CGT-Cadres, elle a, à 7 heures du matin le 21 octobre 2008, pris d’assaut le siège du Medef avec un énorme réveille-matin gonflable conçu par nos deux créatifs. Tout ça afin de soumettre à la centrale patronale une pétition pour le respect des RTT. Comme quoi, s’ils sont ringards, les syndicats peuvent encore servir à faire du pognon.

 

Le bouledogue rouge

Article publié dans CQFD N°70, septembre 2009

 

Les Désobéissants sont adeptes de l’action directe non violente, à condition qu’il y ait la télé.

Xavier_Renou_Les_Désobéissants
Cliquer sur l’image pour agrandir

Source: CQFD